• Antananarivo, Ambatobe,
    Lycée Français de Tananarive
    le 4 novembre 2014

    Objet : Tirailleurs malgaches

    Chère classe de 3°4,


    Nous acceptons volontiers de travailler et de participer à votre travail concernant les tirailleurs malgaches.

    Pour pouvoir effectuer nos recherches, nous aurons besoin de noms des tirailleurs ayant habité aux environs d’Antananarivo, car nous ne pouvons pas nous déplacer en province en cours d’année scolaire pour nous renseigner sur ceux qui habitaient loin.

    Afin de nous documenter un peu plus sur ce sujet, certaines informations essentielles nous manquent encore :
    - Combien de malgaches sont morts lors de ces combats ?
    -Pourquoi des malgaches sont-ils enterrés dans une nécropole française , pourquoi les corps n'ont-ils pas été rapatriés à Madagascar ?
    -Pourquoi les français ne se sont-ils renseignés que hâtivement sur les soldats malgaches ?
    -Une fois enrôlés, les tirailleurs rescapés étaient-ils obligés de revenir à Madagascar ou avaient-ils le choix de rester en France ?
    Pouvez-vous nous préciser également quels renseignements vous manquent ?

    Nous vous remercions d’avance pour vos réponses.


    Anaïs, Héloïse, Lova, Jérémy et Léo, au nom de la 3°1 du LFT .


    votre commentaire
  • Bonjour,

    Nous sommes la classe de 3°4, du collège Boris VIAN, de Saint-Priest. C’est une ville proche de Lyon.

    Cette année, nous travaillons sur un projet lié au centenaire de la Première Guerre Mondiale.
    Ce projet est parti d’une visite de la Nécropole de la Doua (Villeurbanne). C’est un lieu où sont inhumés les soldats morts pour la France. Au milieu de toutes ces tombes, notre attention a été attirée par les sépultures des tirailleurs malgaches et sénégalais.
    L’histoire de ces tirailleurs nous intéresse parce qu’elle est incomplète. Tout ce qu’il reste d’eux c’est des tombes et des fiches militaires, incomplètes et approximatives.

    Nous aimerions honorer leur mémoire en retraçant leur vie, leur parcours et en s’interrogeant sur les hommes qu’ils ont été. Pour cela, nous allons faire des recherches, fouiller dans le passé et les archives. Mais cela ne suffira pas à reconstruire leur histoire.

    Si nous vous écrivons aujourd’hui c’est parce que nous avons besoin d'être en relation avec des élèves de Madagascar, afin d’enrichir notre projet grâce à vos connaissances.
    Votre aide nous serait très précieuse pour avoir des informations sur les tirailleurs Malgaches, sur leur environnement au début du XXème siècle, sur leurs conditions de vie et la manière dont ils ont été recrutés.

    Êtes-vous intéressés par notre projet et acceptez-vous d’y participer ?

    Nous vous remercions d’avance pour votre aide !

    Bien à vous

    Camila, Sabrina,Suanita,Nassim et Hugo pour la classe de 3°4


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique