• Eloge des tirailleurs du 53° BTS

    Selon le JMO du 53ème Bataillon de Tirailleurs Sénégalais,
    les batailles du 30 septembre au 2 octobre 1918 furent très violentes.
    Elles se déroulèrent au Nord-Ouest de Reims,
    à la limite entre les départements de la Marne et de l'Aisne
    .
    Les soldats se battaient pour quelques kilomètres de territoire.

    A la suite de ces batailles, l'officier chargé de la rédaction du Journal de Marche
    glorifia les tirailleurs en écrivant de telles phrases :

    “D’un mot, on peut décrire la conduite des tirailleurs, ils ont été superbes !
    Et si leur chef était présent, c’est avec émotion qu’ils leur diraient: merci !”

    “Dans ces trois jours de lutte, le bataillon sénégalais a confirmé la jeune réputation
    qu’il s’est acquise dans les combats de juillet dernier.”

    “Bravement, gaiement, ils sont partis à l’assaut,
    se souciant fort du bombardement et des mitrailleuses,
    ils ont fait environ 150 prisonniers,
    capturé un butin considérable,
    ont enlevé des points d’appui fortement organisés.”

    Page extraite du JMO :

    Eloge des tirailleurs du 53° BTS

    Marie, Laurie, Clément

     

    « Keita BoQu'est-ce que l'AOF ? »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :